• Samedi 15 octobre 20h

    Concert d’ouverture

    Trio Mistral

    • «Tzigane» Trio pour piano et cordes en Sol Majeur
      Hob. XV/25
      J. Haydn
      (1732-1809)
      «Les larmes de Jacqueline»
      romance pour violoncelle et piano
      J. Offenbach
      (1819-1880)
      «In Cielo» pour violon, violoncelle et piano
      L. Callens
      (1965)
      «Dumky» Trio pour piano et cordes
      en Mi mineur Opus 90
      A. Dvorak
      (1841-1904)
    • Trio Mistral :
    • Maiko Inoué : Piano
    • Olivier Piguet : Violon
    • Johannes Burghoff : Violoncelle
  • Dimanche 16 octobre 11h30

    Concert Chapelle Reine Elisabeth «L’apprenti sorcier»

    • Violin Sonata No.2 en G major
      Allegretto (Sol major)
      Blues. Moderato (A-flat major)
      Perpetuum mobile. Allegro (G major)
      M. Ravel
      (1875-1937)
      Violin Sonata No.2, Sz.76
      Molto moderato
      Allegretto
      B. Bartok
      (1881-1945)
      L’Apprenti Sorcier
      P. Dukas
      (1865-1935)
    • Emmanuel Coppey : Violon
    • Nour Ayadi : Piano
  • Dimanche 16 octobre 12h30

    Lunch au Château de Jodoigne
    (Salle des Calèches)

  • Dimanche 16 octobre 15h

    «Le Carnaval»

    • «La Truite»
      Quintette pour cordes et piano en La Majeur D 667
      F. Schubert
      (1797-1828)
      «Double concerto»
      concerto pour deux pianos et cordes
      en Mi bémol Majeur KV 365
      W. A. Mozart
      (1756-1791)
      «Le Carnaval des Animaux»
      pour dix instruments et narrateur
      C. Saint-Saëns
      (1835-1921)
    • Pianos :
    • Maiko Inoué
    • Michaël Mannes
    • Violons :
    • Shirly Laub
    • Olivier Piguet
    • Tony Nys : Alto
    • Johannes Burghoff : Violoncelle
    • Adrien Tyberghein : Contrebasse
    • Léonore Frommlet : Flûte
    • Sophie Piéret : Clarinette
    • Julien Mairesse : Percussion
    • Sarah Navarro : Narrateur
Johannes BURGHOFF

Passionné de musique de chambre, Johannes Burghoff s'est produit en tant que soliste et chambriste sur des scènes internationales telles que le Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New-York, Arts-Center de Séoul etc.

Issu d’une famille de musiciens, Johannes Burghoff fait ses études à Liège et à Strasbourg dans les classes de Marise Douin et de Marc Coppey.

Il fonde ensuite le trio Mistral, trio à clavier invité depuis à travers les différents continents, et fait partie du quatuor à cordes Prosperus4, de l'Ensemble Linea (France), de l'Ensemble Mendelssohn et est violoncelliste du Concert Olympique (Belgique), se produisant aux côtés de Maiko Inoue, Tatiana Samouil, Alissa Margulis, Philippe Graffin, Anne Cambier, Mario Caroli, Aldo Baerten, Marcio Carneiro, Olivier Piguet, Pablo Marquèz, Misha Besverkny, Diederik Suys, Tony Nys, Sheva Tehoval, Ning Kam et bien d’autres. Sa discographie comprends plus de 10 CD's (labels BMI, UT3-record etcs.) avec des œuvres de Beethoven, Bruch, Rachmaninov, Dvorak, Shostakovitch, Mozart...

Directeur artistique du «Festival International de musique à Jodoigne» (Belgique), Johannes Burghoff joue sur un violoncelle de Januarius Gagliano de 1733.

mail Johannes Burghoff

www.johannesburghoff.com

Maiko INOUÉ

Passionnée par la musique de chambre, Maiko INOUE se consacre principalement au jeu d'ensemble. C'est pourquoi, elle a fondé en 2001 le Trio Mistral de musique de chambre. Avec ce trio, Maiko s'est produite entre autres au Japon, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Suisse, aux Pays-Bas et au Venezuela.

Le Trio est régulièrement l'invité à différents festivals, notamment «Musica» à Strasbourg, «Nuevo Mundo» au Venezuela et encore «Midis-Minimes» à Bruxelles.

Il a réalisé également un enregistrement et la diffusion en direct à la radio Suisse Romande «RSR Espace 2».

Le Trio Mistral continue de se perfectionner en suivant les masterclasses du trio Wanderer, du Fauré Quartett et du quatuor Benaïm. Il bénéficie des conseils de Gyula Stuller et Marcio Carneiro.

Maiko jouit d'une grande expérience dans l'accompagnement des chanteurs dans le répertoire du lied et de l'opéra.

Lors de ses concerts, son public éprouve souvent la même réaction : la clarté et le raffinement de son jeu au piano, conduit à un sentiment intérieur de bonheur.

Maiko est diplômée du College of Music d'Osaka, sa ville natale au Japon.

Elle intègre le cycle de spécialisation en piano au Conservatoire de Strasbourg (France) en 2001 et obtient le diplôme avec mention bien à l'unanimité en 2004 (professeur Amy Lin).

En 2006, elle obtient le diplôme de concert de musique de chambre à l'unanimité (professeurs Denis Dercourt et Armand Angster).

En 2005-2007, elle suit les cours de piano de Toomas Vana à la Hochschule für Musik de Karlsruhe (Allemagne) et y termine un Master en piano avec la plus haute distinction.

En 2007, elle rentre au Conservatoire Royal de Bruxelles pour l'agrégation d'enseignement et le master spécialisé en accompagnement dans la classe de Gilberte Boucher et Evgeni Moguilevsky.

En 2009, elle obtient le diplôme d'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur.

Elle a été boursière de la communauté française de Belgique.

Elle a été finaliste du concours d'Izuka et du Kawai Music Competition au Japon.

Vous pourrez l'entendre prochainement au Festival International de Musique de chambre à Jodoigne (FIMJ) et aux concerts de midi à Anvers.

mail Maiko Inoué

site Trio Mistral

Shirly LAUB

Shirly LAUB a fait ses études de violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles chez Clemens Quatacker et s’est perfectionnée à Utrecht chez Viktor Liberman et Philippe Hirschhorn. De 1998 à 2005 elle était l’un des violons – solo du “ Royal Philharmonic Orchestra “ à Londres. En tant que tel, elle est invitée régulièrement dans divers orchestres en Europe et en Asie. Comme premier violon de l’ensemble Oxalys elle se produit sur les scènes internationales les plus prestigieuses. Elle enseigne également le violon au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.

Michaël Mannes

Michaël Mannes (°1992) est né dans une famille des musiciens. Sa mère lui donne ses premières leçons de piano à l'âge de quatre ans. Il continue ses études à l'Académie Municipale de Musique de Wijnegem. Ensuite il suit des cours dans le MAGO à Anvers chez Heidi Hendrickx. En 2007, à l'âge de quinze ans, il entre au Conservatoire Royal d'Anvers dans la classe de Levente Kende et Heidi Hendrickx, où il obtient le diplôme 'Master en Musique' avec la plus grande distinction en 2014. Ensuite il se perfectionne à la Guildhall School of Music & Drama à Londres dans la classe de Joan Havill. En 2015, il obtient le diplôme de 'Guildhall Artist Master' en piano, en musique de chambre et en accompagnement de chant. Michaël a suivi les masterclasses de Karl-Heinz Kämmerling, Alexander Melnikov, Richard Goode, Evgeni Koriolov, Aquiles Delle Vigne, André de Groote et Jan Vermeulen.

Passionné par le pianoforte, il se spécialise aussi à jouer sur des instruments d'époque avec Piet Kuijken et Mai Shigeoka. Michaël joue régulièrement sur son propre piano Erard datant de 1840. En plus, il s'intéresse beaucoup à la musique d'Olivier Messiaen, dont l'oeuvre est le sujet de son mémoire de maîtrise.

Michaël a reçu de nombreux prix aux concours de jeunesse pour piano en Belgique. Il a remporté le premier prix du fameux Concours 'Cantabile' en 2008. Il a également reçu deux fois le premier prix du concours 'Jeunes Solistes' (2007,2009). Ensuite il a obtenu le premier prix au Concours Dexia Classics (2010) et au Concours Steinway (2009). En 2010, il a été invité au 14ième Festival International Steinway à Hambourg, où il a donné un concert dans la fameuse Laeishalle. Il a remporté le deuxième prix au concours Rotary Breughel Bruxelles (2006) et le Concours de Liège (2010). Il était finaliste au concours international EPTA. En 2013, il a reçu le prix culturel de Theaters Tilburg aux Pays-Bas.

Comme soliste, Michaël a collaboré avec l'Orchestre de Limbourg au Festival Basilica. Il a partagé la scène avec Roel Dieltiens en interprétant le Triple Concerto de Ludwig van Beethoven. Michaël s'est déjà produit en Belgique, en Pologne, en Allemagne, au Pays-Bas et au Royaume-Uni, notamment dans des salles comme deSingel (Anvers), Bozar (Bruxelles), la Monnaie (Bruxelles), le Palais Royal à Varsovie et Milton Court Concert Hall à Londres.

www.michaelmannes.com

Olivier PIGUET

D’origine suisse, Olivier Piguet reçoit ses premiers cours de violon à la Scola Cantorum à Paris, avant de retourner en Suisse pour travailler avec Anne Bauer et Karen Turpie. Quelques années plus tard, il choisit Londres pour compléter sa formation à la Guildhall School of Music avec Detlef Hahn, où il obtient « Bachelor » et « Master of Music » avec succès. Toujours dans la même ville, il étudie la musique baroque avec Micaela Comberti et l’improvisation classique avec David Dolan.

Puis il traverse l’océan Atlantique et s’installe à Bloomington. A l’Indiana University Jacobs School of Music (USA), il est l’élève de l’illustre pédagogue Maurizio Fuks. De retour en Suisse, Olivier termine ses études avec Lihay Bendayan et Gyula Stuller à Lausanne.

Pédagogue passionné, Olivier occupe un poste de professeur de violon au Conservatoire de musique neuchâtelois.

De grands pédagogues comme Jean-Jacques Kantorow, Ana Chumachenko, Igor Bezrodny, Igor Ozim, Sylvie Gazeau, Pavel Vernikov, Valery Gradow et Ivry Gitlis enrichissent son parcours.

Passionné par la musique de chambre, il partage la scène avec des artistes tels que Johannes Burghoff, Maiko Inoue, Alissa Margulis, Jan Dobrzelewski, Denitsa Kazakova, Arnaud Vallin, Gyula Stuller, Tatiana Samouil, le Trio de Mons.

En tant que soliste, en formations de musique de chambre, notamment avec le Trio Mistral, il joue régulièrement dans des festivals en Europe, en amérique latine et au Japon.

Olivier joue sur un violon Nicolo Gagliano (1755).

mail Olivier Piguet

site Trio Mistral

Tony NYS a fait ses études au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles chez Clemens Quatacker et Philippe Hirschhorn.
De 1998 à 2005 il s’est produit en tant qu’altiste auprès du Quatuor Danel à plusieurs festivals nationaux et internationaux. C’est ainsi avec ce quatuor qu’il a réalisé plusieurs créations et enregistrements.
Tony NYS occupe depuis 2007 la place d’altiste solo près du Theatre Royal de la Monnaie à Bruxelles.
Il enseigne également l’alto au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.
Il est membre du Quatuor à Clavier Tetralyre et du Quatuor à Cordes Malibran.

Né en 1999 à Paris, Emmanuel Coppey commence le violon à l’âge de quatre ans. Entré à l’unanimité au Conservatoire de Paris à 14 ans, où il a étudié avec Svetlin Roussev et Philippe Graffin, il sort diplômé d’un Master en 2019.

Emmanuel a aussi reçu les conseils de János Starker, Mauricio Fuks, Ana Chumachenco, Boris Kuschnir, Roman Simović, Barnabas Kelemen and Pavel Vernikov lors de diverses académies.

Il est lauréat des concours de Plock, Sofia et Rotary, a reçu le Grand Prix de l’Académie Ravel en tant que chambriste et a participé à plusieurs orchestres de jeunes comme Concertmaster (VFJO, IOIA, RAM et CNSM).

Il a reçu le soutien de l’Adami et de la Fondation pour la Vocation, est boursier de la Royal Academy qui le soutient notamment en lui prêtant un magnifique violon de Giovanni Francesco Pressenda.

En 2020, il crée le PYMS Quartet avec Nour Ayadi, piano, Paul Zientara, alto et Jaume Ferrer Moreno, violoncelle, avec lequel il explore le répertoire de Quatuor avec Piano mais aussi de formations de musique de chambre plus variées aux côtés de plusieurs mentors (Renaud Capuçon, Marc Coppey, Nicolas Baldeyrou).

Par ailleurs, par le biais des Concerts de Poche et de PYMS Médiation, il participe à de nombreux concerts de médiation culturelle pour tenter de faire rayonner la musique classique dans des lieux où elle est moins accessible.

Ses projets en 2021 incluaient un concert dans le Concerto en la mineur de Bach dirigé par Rachel Podger à Londres, un récital final à la Royal Academy autour de Beethoven, Bartók et une création contemporaine d’Emre Şener inspirée de la Mouette de Tchekhov, ainsi qu’une intégrale des Sonates et Partitas de Bach et des Sonates de Beethoven.

Il parfait maintenant son éducation musicale avec György Pauk à la Royal Academy of Music de Londres et à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, où il est Artiste en Résidence depuis septembre 2021, dans la classe d’Augustin Dumay.

Nour Ayadi est née au Maroc à Casablanca et commence le piano à l’âge de 6 ans. A seulement 17 ans, elle est admise au Conservatoire National de Musique de Paris dans la classe de Claire Désert et à l’École Normale de Musique Alfred Cortot, et s’installe à Paris pour poursuivre son parcours musical en parallèle à une Terminale Scientifique et un Baccalauréat qu’elle obtient avec la plus haute mention.

Nour se distingue rapidement en France : elle est à 20 ans la lauréate du prestigieux Prix Cortot. Lauréate la même année des Virtuoses du coeur (1er Prix), elle s’était distinguée en 2017 avec un 1er Prix au Concours international de Musique Classique de Bakou, et en 2016 avec le Grand Prix au Concours international de Piano S.A.R. Lalla Meryem au Maroc.

Ce Prix Cortot lui donne la possibilité de se produire dans plusieurs festivals : le festival International de Piano de la Roque d’Anthéron, les Folles Journées de Nantes, le Glafsforden Musik Festival en Suède, le Festival Chopin-Nohant, les Solistes à Bagatelles, les Pianissimes; et de se produire avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy, l’Orchestre de Chambre de Wallonie, l’Orchestre Philharmonique du Maroc et prochainement l’Orchestre des lauréats du Conservatoire et l’Orchestre de Paris. Elle s’est produite dans des salles prestigieuses : Musikverein (Vienne), Flagey (Bruxelles), Salle Cortot (Paris), Opéra de Dijon, Opéra de Massy, la Seine Musicale…

Nour publie également un premier disque en 2020 regroupant des oeuvres de Robert et Clara Schumann ainsi que Stravinsky publié et présenté sur France Musique et à la Womens Radio Station à Londres.

Aujourd’hui, Nour est soutenue par la fondation ADAMI, la Fondation lAmbassadrice, la Fondation Meyer, la Fondation Banque Populaire Maroc, la Lieven Piano Foundation, le Centre Nadia et Lili Boulanger et l’Académie Musicale de Villecroze.

Parallèlement à sa jeune carrière de soliste, Nour termine son Master à Sciences Po Paris en Ecole d’Affaires Publiques au sein duquel elle s’est engagée culturellement à l’Assemblée Nationale, à l’ONU à Genève et pour l’UNICEF.

Après l’obtention de son Master au Conservatoire avec une mention Très Bien à l’Unanimité du jury, Nour intègre la promotion d’artistes 2021-2022 de l’Académie Jaroussky et poursuit un Diplôme d’Artiste Interprète au Conservatoire de Paris.

Nour s’intéresse également à l’aspect pédagogique du métier du musicien et suis un cursus de DE au Conservatoire de Paris, ce qui lui a permis de travailler sur plusieurs projets de médiation, en partenariat avec la Philharmonie de Paris notamment.

Depuis septembre 2021, Nour est Artiste en Résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et est accompagnée et suivie par Louis Lortie et Avedis Kouyoumdjian.

Elle travaille aussi avec le grand pédagogue et pianiste Nelson Goerner à Genève dans le cadre du Master Soliste à la Haute Ecole de Musique de Genève qu’elle terminera en fin 2023.

Ses prochains engagements incluent une série de concerts avec l’Orchestre de Paris à la Philharmonie, des récitals de musique de chambre avec le violoncelliste et violoniste Marc et Emmanuel Coppey, le concerto K459 de Mozart avec l’Orchestre de Chambre de Wallonie, et la préparation de son deuxième disque solo.

Nour bénéficie d’une bourse offerte par Mr. & Mme. Régnier Haegelsteen

Musicien et compositeur, le parcours d’Adrien Tyberghein se caractérise par son éclectisme, son ouverture et son ancrage dans la modernité.

Adrien débute la musique à l'âge de 6 ans, il est diplômé du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris et du Conservatoire Royal de Mons (BE). Il a suivi également une formation jazz et musiques improvisées au Centre des Musiques Improvisées Didier Lockwood (CMDL).

Par ailleurs, dans le domaine des arts audio-visuels, il a effectué une formation vidéo et son au Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains et réalisé plusieurs courts métrages.

Il gagne plusieurs prix durant sa carrière de musicien (nommé “soloist rising star” en Belgique, “Young Talent of the Year”, ...).

La curiosité insatiable d’Adrien le mène à explorer un large panel de styles musicaux : musique baroque, romantique, contemporaine, électronique, musique du monde et jazz. Il décide très vite de placer l'improvisation au centre de son langage musical.

Il a collaboré avec des ensembles, institutions et Festivals renommés (Opéra National de Paris, Orchestre Philharmonique de Radio France, Ensemble Intercontemporain, Chapelle Musicale Reine Elisabeth, Ensemble Musiques Nouvelles, Arties, Festival de Pâques, ...). Il a également joué et collaboré avec des artistes réputés, tant dans la sphère classique que jazz ou musiques actuelles (Manu Katché, Ibrahim Maalouf, Gautier Capuçon, Claire Désert, Olivier Charlier, ...).

Ces projets et rencontres l’ont mené à trouver sa voie et à se consacrer exclusivement à la contrebasse soliste, chambriste, ainsi qu’à la composition. Il repousse alors les limites de son instrument de manière originale et insoupçonnable. Les tournées qu’il effectue l’amènent à rencontrer des cultures variées qui l’inspirent dans ses compositions et le nourrissent constamment dans ses improvisations.

Ses récitals innovants mélangent musique classique, musique du monde, jazz, improvisation et travail basé sur les nouvelles technologies. Chaque récital est une histoire unique et construit un pont entre tradition et modernité.

En 2020, Adrien écrit, réalise et compose «Seul Contre Basse», un projet seul en scène, transdisciplinaire mêlant musique, théâtre, danse, vidéo et installation.

Vous pouvez retrouver actuellement Adrien dans divers projets et notamment dans Seul Contre Basse - Récital, avec Dyad (Didier Laloy - Adrien Tyberghein), dans Water & Fire (Quentin Dujardin et Didier Laloy), au sein de l'ensemble Musiques Nouvelles, Astoria ou Izvora.

Repéré par Ibrahim Maalouf en 2020, ce dernier l'invite à intégrer le noyau dur du «Free Spirit Ensemble» qui est le premier orchestre classique au monde spécialisé dans l’improvisation.

Adrien compose également des bandes sons originales pour des films variés et des chaînes web.

Il a enseigné la contrebasse et la Méthodologie Spécialisée (pédagogie appliquée) à l'Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) et enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Tourcoing.

Adrien joue sur une contrebasse 5 cordes de Laurent Demeyère, un archet Boris Fritsch et Carbow.

Léonore découvre son grand amour de la musique de chambre pendant ses études auprès du flûtiste d'Oxalys, Toon Fret. Après avoir obtenu son Master spécialisé avec Grande Distinction et son Master pédagogique, elle s'élance dans la co-fondation d'ensembles et n'en démordra plus. Le duo Ex Machina (piano et flûte) crée un programme autour de la thématique du chant instrumental et joue les compositions originales du pianiste du duo, Rémy Dechambre. Elle fonde par ailleurs le Duo Idylle avec Camille Donnat Bart au basson, engagé à la fois dans la valorisation du répertoire dédié à la formation flûte et basson, et les musiques de création. Persuadée que musique et philosophie forment un couple inséparable, elle se réalise dans les projets du trio Bècél mêlant allégrement les deux disciplines. Léonore s'implique avec autant de ferveur dans la transmission. Elle enseigne la flûte au Conservatoire de Combs la ville (France) et met son savoir-faire au service de la sensibilisation des plus jeunes à la musique classique via les dispositifs Démos et l'Orchestre à l’École.

De mon point de vue, la musique est un art qu'il faut envisager non seulement comme une pratique accrue, méticuleuse et perfectionnée de son instrument, un travail recherché d'interprétation, mais également comme un facteur social capital.

Diplômée des Conservatoires de Mons, de Versailles et de l’Australian National University, Sophie est également lauréate de nombreux concours prestigieux comme le Pro Civitate, le Concours d'interprétation Musicale de Moulin (France), le concours 'Yamaha Music Foundation of Europe' avec un Premier Prix.

Elle a été sélectionnée pour représenter la Belgique en tant que clarinette solo au sein du «European Union Symphonic Band» et de l’ «Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales» pour des tournées à travers l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord.

Elle a été invitée à se produire en soliste avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Ensemble orchestral de Bruxelles, l’Orchestre Sinfonietta, l’orchestre de l'Université de Canberra, l’Orchestre du Conservatoire de Mons...

Passionnée de musique de chambre, elle a travaillé avec les pianistes François-René Duchâble, Jean-Yves Sébillotte, le quatuor Danel, le quatuor Braude, le quatuor de clarinettes Clarity (Australie),le quatuor de clarinettes Ebony (Belgique),...

Sophie PIERET a été mise à l'honneur en tant que «Namuroise de l’année» et a également reçu à deux reprises le soutien du Fonds Thirionet afin de se perfectionner à l’étranger (France et Australie).

Outre sa vie familiale éclairée par la présence de 3 enfants, Sophie enseigne la clarinette et la musique de chambre aux académies de Jodoigne, Nivelles et Éghezée.

Julien Mairesse est ne a Mons, en Belgique, en 1987. Il a entame l'etude de la percussion a l'age de 7 ans. Apres quelques annees de pratique, il s'interesse et s’initie a la musique classique, jazz et pop-rock. Ce melange de genres lui apporte de l'experience et le mene a faire de sa passion son metier. En 2007, il decide d'entrer au Conservatoire.

C'est la qu'il rencontre des professeurs et eleves avec lesquels il elargit son horizon professionnel. Ces rencontres lui permettent de jouer dans divers ensembles et orchestres belges.

Diplome d'un Master didactique en percussion depuis 2012, il enseigne actuellement dans une academie du Hainaut (Mons).

Enfin, il est fondateur et membre d'«AkroPercu», quatuor de percussion en humour musical, qu'il cree en 2016 avec ses amis percussionnistes. Ce projet, qui lui est cher, s'est fait remarquer au festival d'Avignon 2016 2017 2018 et 2021, dans les ecoles de la federation Wallonie-Bruxelles avec les Jeunesses Musicales, dans divers tremplins du rire, sur la toile avec des videos «completement Arko» et sur les scenes belges et francaises (tournee en cours).

Sarah Navarro est française, orléanaise pour être plus précis !

C’est en 2009 qu’elle a posé ses valises à Bruxelles pour y étudier à l’Université Libre de Bruxelles où elle obtint un Master en «Arts du spectacle, spectacle vivant». Elle étudie ensuite au Conservatoire Royal de Bruxelles où elle obtint un Master en «Théâtre et Arts de la parole», diplôme complété par l’AESS (Agrégation de l’Enseignement Secondaire Supérieur). Depuis 2016, Sarah Navarro donne cours de pluridisciplinaire pour les enfants et de déclamation pour les adultes, à l’Académie de La Hulpe.

Comédienne et metteuse en scène, Sarah Navarro a intégré de nombreux projets dès la fin de ses études, elle a ensuite rapidement fondé sa propre compagnie. Depuis 2017, elle est la directrice artistique de l’ASBL «Sur le bout des doigts», une troupe de théâtre professionnelle qui rassemble des comédiens sourds et entendants autour de spectacles bilingues (français parlé et langage des signes) accessibles à tous.

Sensible aux personnes en situation de handicap, aux difficultés d’apprentissage et aux besoins spécifiques de chacun, Sarah Navarro est également professeur de théâtre dans des écoles spécialisées dans lesquelles elle défend l’importance de l’accès à l’art, à la culture et à la pratique théâtrale pour tous.

Altistes
  • Daniel Rubenstein
  • Denis Dercourt
  • Diederik Suys
  • Frans Vos
  • Gergely Kota
  • Hélène Koerver
  • Marc Sabbah
  • Marc Tooten
  • Sander Geerts
  • Tine Janssens
  • Tony Nys
Bassonistes
  • Bart Snauwaert
Accordéonistes
  • Christophe Delporte
Chanteurs
  • Anne Cambier
  • Charlotte Wajnberg
  • Ruth Park
  • Sheva Tehoval
  • Yves Senn
  • Laura DORIS Brasseur
Batterie
  • Teun Verbruggen
Basse électrique
  • Félix Zurstrassen
Clarinettistes
  • Geert Baeckelandt
  • Mathieu Roskam
  • Sophie Piéret
Clavecinistes
  • Marie-Anne Dachy
Cornistes
  • Anthony Devriendt
Contrebassistes
  • Bruno Suys
  • Koenraad Hofman
  • Adrien Tyberghein
Flûtistes
  • Aldo Baerten
  • Nozomi Kanda
  • Toshiyuki Shibata
  • Léonore Frommlet
Harpistes
  • Sophie Hallynck
Hautboïstes
  • Luk Callens
Narratrices
  • Sarah Navarro
Percussionnistes
  • Julien Mairesse
Pianistes
  • Aaron Wajnberg
  • Frédéric Rouel
  • Guillaume Vincent
  • Jonathan Fournel
  • Maiko Inoué
  • Michaël Mannes
  • Pierre de Surgères
  • Stéphane De May
  • Nour Ayadi
Violoncellistes
  • Christine Lee
  • Jean Lou Loger
  • Johannes Burghoff
  • Jérémy Garbarg
  • Karel Steylaerts
  • Luc Tooten
  • Steven Caeyers
Violonistes
  • Adam Krzeszowiec
  • Alexandre Feye
  • Alexandre Pascal
  • Alissa Margulis
  • Anouk Lapaire
  • Camille Babut du Marès
  • Elisabeth Wybou
  • Eric Robberecht
  • Francis Reusens
  • Frédéric d'Ursel
  • Hildegarde Fesneau
  • Isabelle Chardon
  • Julien Eberhardt
  • Olivier Piguet
  • Orsalya Horvath
  • Pieter Jansen
  • Shirly Laub
  • Sophie Demoulin
  • Tatiana Samouïl
  • Veerle Houbraken
  • Vladyslava Luchenko
  • Wietse Beels
  • Emmanuel Coppey

Tarif

Billet : € 20, prévente € 15
(billet 1 concert et une boisson offerte à la réception)

Pass complet 3 concerts + lunch : € 58
Pass dimanche 2 concerts + lunch : € 45
Pass dimanche 1 concert + lunch : € 32

Ticket groupe de 4 personnes pour un seul concert € 50.00

Gratuit pour les enfants de -12 ans

Gratuit pour les élèves de l'école de musique de Jodoigne

Information

Le Chemin des Artistes

mail: reservation@fimj.be

tél: +32 488 351 642

IBAN: BE95 0688 9347 0158


à la Chapelle Notre-Dame du Marché

Grand'Place,  1370 Jodoigne

Cliquez le bouton 'FIMJ' sur la carte pour calculer votre itinéraire.