• Samedi 23 octobre 20h

    Trio Mistral

    • Trio à clavier no. 3 en Do mineur Opus 101
      Johannes Brahms
      (1833-1897)
      «Mozart-Adagio» pour trio à clavier (1992)
      Arvo Pärt
      (1935)
      Trio à clavier no. 2 en Mi mineur Opus 67
      Dmitri Shostakovitch
      (1906-1975)
    • Trio Mistral :
    • Maiko Inoué : Piano
    • Olivier Piguet : Violon
    • Johannes Burghoff : Violoncelle
  • Dimanche 24 octobre 15h

    «Ode à la Joie»

    • Fantaisie pour piano, solistes, chœur et orchestre en Do mineur Opus 80
      (Transcription par Daniel Rubenstein pour piano, chanteurs solistes, septuor à cordes, orgue et percussion.)
      Ludwig Van Beethoven
      (1770-1827)
      Symphonie no. 9 en Ré mineur Opus 125
      (Transcription par Vladimir Mendelssohn pour chanteurs solistes, septuor à cordes, orgue et percussion.)
      Ludwig Van Beethoven
      (1770-1827)

    • Ensemble Mendelssohn :
    • Daniel Rubenstein : violon
    • Sophie Ackermann : violon
    • Sander Geerts : alto
    • Gergely Kota : alto
    • Johannes Burghoff : violoncelle
    • Catherine Lebrun : violoncelle
    • Marta Costa Soares : contrebasse
    • Maiko Inoue : piano
    • Bart Verheyen : orgue
    • Koen Plaetinck : percussion
    • Sheva Tehoval : soprano
    • Laura Telly Cambier : soprano
    • Cécile Lastchenko : mezzo
    • Laura-Elisabeth Verlinden : mezzo
    • Geoffrey Degives : tenor
    • Kenny Ferreira : tenor
    • François Héraud : baryton
    • Tom van Bogaert : baryton
Johannes BURGHOFF

Passionné de musique de chambre, Johannes Burghoff s'est produit en tant que soliste et chambriste sur des scènes internationales telles que le Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New-York, Arts-Center de Séoul etc.

Issu d’une famille de musiciens, Johannes Burghoff fait ses études à Liège et à Strasbourg dans les classes de Marise Douin et de Marc Coppey.

Il fonde ensuite le trio Mistral, trio à clavier invité depuis à travers les différents continents, et fait partie du quatuor à cordes Prosperus4, de l'Ensemble Linea (France), de l'Ensemble Mendelssohn et est violoncelliste du Concert Olympique (Belgique), se produisant aux côtés de Maiko Inoue, Tatiana Samouil, Alissa Margulis, Philippe Graffin, Anne Cambier, Mario Caroli, Aldo Baerten, Marcio Carneiro, Olivier Piguet, Pablo Marquèz, Misha Besverkny, Diederik Suys, Tony Nys, Sheva Tehoval, Ning Kam et bien d’autres. Sa discographie comprends plus de 10 CD's (labels BMI, UT3-record etcs.) avec des œuvres de Beethoven, Bruch, Rachmaninov, Dvorak, Shostakovitch, Mozart...

Directeur artistique du « Festival International de musique à Jodoigne » (Belgique), Johannes Burghoff joue sur un violoncelle de Januarius Gagliano de 1733.

mail Johannes Burghoff

www.johannesburghoff.com

Maiko INOUÉ

Passionnée par la musique de chambre, Maiko INOUE se consacre principalement au jeu d'ensemble. C'est pourquoi, elle a fondé en 2001 le Trio Mistral de musique de chambre. Avec ce trio, Maiko s'est produite entre autres au Japon, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Suisse, aux Pays-Bas et au Venezuela.

Le Trio est régulièrement l'invité à différents festivals, notamment «Musica» à Strasbourg, «Nuevo Mundo» au Venezuela et encore «Midis-Minimes» à Bruxelles.

Il a réalisé également un enregistrement et la diffusion en direct à la radio Suisse Romande «RSR Espace 2».

Le Trio Mistral continue de se perfectionner en suivant les masterclasses du trio Wanderer, du Fauré Quartett et du quatuor Benaïm. Il bénéficie des conseils de Gyula Stuller et Marcio Carneiro.

Maiko jouit d'une grande expérience dans l'accompagnement des chanteurs dans le répertoire du lied et de l'opéra.

Lors de ses concerts, son public éprouve souvent la même réaction : la clarté et le raffinement de son jeu au piano, conduit à un sentiment intérieur de bonheur.

Maiko est diplômée du College of Music d'Osaka, sa ville natale au Japon.

Elle intègre le cycle de spécialisation en piano au Conservatoire de Strasbourg (France) en 2001 et obtient le diplôme avec mention bien à l'unanimité en 2004 (professeur Amy Lin).

En 2006, elle obtient le diplôme de concert de musique de chambre à l'unanimité (professeurs Denis Dercourt et Armand Angster).

En 2005-2007, elle suit les cours de piano de Toomas Vana à la Hochschule für Musik de Karlsruhe (Allemagne) et y termine un Master en piano avec la plus haute distinction.

En 2007, elle rentre au Conservatoire Royal de Bruxelles pour l'agrégation d'enseignement et le master spécialisé en accompagnement dans la classe de Gilberte Boucher et Evgeni Moguilevsky.

En 2009, elle obtient le diplôme d'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur.

Elle a été boursière de la communauté française de Belgique.

Elle a été finaliste du concours d'Izuka et du Kawai Music Competition au Japon.

Vous pourrez l'entendre prochainement au Festival International de Musique de chambre à Jodoigne (FIMJ) et aux concerts de midi à Anvers.

mail Maiko Inoué

site Trio Mistral

Olivier PIGUET

D’origine suisse, Olivier Piguet reçoit ses premiers cours de violon à la Scola Cantorum à Paris, avant de retourner en Suisse pour travailler avec Anne Bauer et Karen Turpie. Quelques années plus tard, il choisit Londres pour compléter sa formation à la Guildhall School of Music avec Detlef Hahn, où il obtient « Bachelor » et « Master of Music » avec succès. Toujours dans la même ville, il étudie la musique baroque avec Micaela Comberti et l’improvisation classique avec David Dolan.

Puis il traverse l’océan Atlantique et s’installe à Bloomington. A l’Indiana University Jacobs School of Music (USA), il est l’élève de l’illustre pédagogue Maurizio Fuks. De retour en Suisse, Olivier termine ses études avec Lihay Bendayan et Gyula Stuller à Lausanne.

Pédagogue passionné, Olivier occupe un poste de professeur de violon au Conservatoire de musique neuchâtelois.

De grands pédagogues comme Jean-Jacques Kantorow, Ana Chumachenko, Igor Bezrodny, Igor Ozim, Sylvie Gazeau, Pavel Vernikov, Valery Gradow et Ivry Gitlis enrichissent son parcours.

Passionné par la musique de chambre, il partage la scène avec des artistes tels que Johannes Burghoff, Maiko Inoue, Alissa Margulis, Jan Dobrzelewski, Denitsa Kazakova, Arnaud Vallin, Gyula Stuller, Tatiana Samouil, le Trio de Mons.

En tant que soliste, en formations de musique de chambre, notamment avec le Trio Mistral, il joue régulièrement dans des festivals en Europe, en amérique latine et au Japon.

Olivier joue sur un violon Nicolo Gagliano (1755).

mail Olivier Piguet

site Trio Mistral

Lauréate du concours national "New Tenuto" (B) en 2013, Sophie Ackermann a joué en soliste les concertos de Mozart, Arutiunian, Mendelssohn et Brahms, accompagnée par l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie pour différents festivals en Belgique et par l'Orchestre de l'Université d'Alicante en Italie (MusicFest Perugia).

Après avoir obtenu avec Grande Distinction son Master au Conservatoire Royal de Mons, dans la classe de Daniel Rubenstein, elle poursuivit ses études chez Hagaï Shaham, à la Buchmann-Metha School of Music, à l'Université de Tel Aviv (Israël), où elle a également été selectionnée comme concertmaster de l'orchestre de l'Ecole qui travaille notamment sous la direction de Zubin Mehta.

En temps que chambriste, Sophie Ackermann a joué dans différents concerts étudiants/professeurs au Conservatoire Royal de Mons et a été invitée en 2014 et 2015 en tant que Jeune Artiste au Festival Mozart (Waterloo), au violon et à l'alto, pour des oeuvres de musique de chambre variées, aux côtés d'artistes internationaux.

Doris Brasseur commence sa formation en chant lyrique à l’IMEP à Namur dans la classe de Françoise Viatour et de Benoît Giaux.

Parallèlement, elle suit des études de Musicologie à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve, où elle obtient son Master en 2015. Elle termine son Master en chant lyrique au Conservatoire royal de Bruxelles dans la classe de Marcel Vanaud l’année suivante.

Elle est ensuite membre de l’European Vocal Department (EVD) à l’IMEP jusqu’en 2018.

Doris a complété sa formation de chanteuse lyrique par des Master class, des stages et des cours à l’étranger, notamment à Sion (Suisse), à Bertrange (Grand Duché du Luxembourg), à Toulouse (France) et à Berlin (Allemagne).

Sur scène, elle a, entre autres, interprété les rôles de Franzi (Rêve de Valse – Oscar Straus), Juliet (Le petit Ramoneur – Benjamin Britten), Susanna (Le Nozze di Figaro – Mozart), Cendrillon (Cendrillon – Massenet), Despina (Cosi fan tutte – Mozart), Pamina (La flûté enchantée – Mozart, version pour enfants à l’Opéra royal de Wallonie) et Frasquita (Carmen – Bizet, au Studio Lyrique du Palais des Beaux-arts de Charleroi).

Elle fait actuellement partie des chœurs supplémentaires de l’Opéra Royal de Wallonie et travaille comme musicologue sur le Projet Melchior développé à l’IMEP.

Septembre 1991, l'Ardenne belge. Geoffrey a sept ans. D’aussi loin qu'ils s’en souviennent, ses parents l’ont toujours entendu chanter, des heures durant, au son de la radio, accompagnant les ondes, quel que soit le programme diffusé. Afin de l'encourager dans cette passion grandissante, ils décident de l’inscrire à des leçons privées de solfège à Neufchâteau. Deux ans plus tard, il entre à l'Académie de Musique de Bertrix où il étudie le solfège, l’orgue, le piano ainsi que le chant individuel, dès l’âge de douze ans. Durant sa première année d’étude en philologie germanique à l'Université Notre-Dame de la Paix de Namur, il réussit une audition pour le Choeur Mondial des Jeunes. C’est l’élément déclencheur: Geoffrey décide sans plus attendre de consacrer sa vie à la musique.

Après avoir obtenu un Master en Chant au Koninklijk Conservatorium Brussel auprès de Dinah Bryant, Geoffrey obtient un Master en Opera au Conservatorium Den Haag. Sous l’influence de ses professeurs et mentors Axel Everaert, Beatrijs De Vos et Jon Thorsteinsson, Geoffrey perfectionne sa technique bel cantiste, notamment par la méthode Lichtenberg. Il a été marqué par ses masterclasses avec Dennis O’Neill, Ira Siff, Elisabeth Wingfield, Gabriele Fontana.En 2017, Geoffrey est finaliste du 25e Concours International de Chant de Clermont-Ferrand. Geoffrey s’est produit sous la direction de chefs tels que Richard Egarr, Kenneth Montgomery, Amaury du Closel, Jonathan Berman, Bas Wiegers, Jeroen Weierink, Nicolaj Znaider.

Chanteur polyvalent, Geoffrey se produit en récitals et concerts à travers le monde notamment au Royal Concertgebouw (Amsterdam), Zénith (Caen), Opéra-Théâtre (Clermont-Ferrand), Théâtre de l'Archipel (Perpignan), Palais des Festivals (Cannes), Théâtre des Sablons (Neuilly-sur-Seine), Opéra (Gand), Arsenal (Metz), St-Marylebone Church & Kings Place (Londres), Johannes Kyrka (Stockholm), au Philharmonic Hall (Kiev), House of Parliament (Singapour). On le retrouve dans des Festivals en Belgique, Allemagne, Angleterre, France, Pays-Bas, Malaisie, Thaïlande et aux Philippines.

De 2009 à 2011, il intègre le Dutch National Opera Academy à Amsterdam où on a pu l’entendre dans Albert Herring (Albert Herring), La Clemenza di Tito (Tito), L’Elisir d’Amore (Nemorino) et Les Mamelles de Tirésias (Le Mari) avec le Residentie Orkest Den Haag. Il a également interpété les rôles de Tamino (Die Zauberflöte), Don Ottavio (Don Giovanni), Dorvil (La Scala di Seta), Florival (L’Amant Jaloux) dans une production du Théâtre Jean Vilar de Louvain-la-Neuve, Padre/Barbier (L'homme de La Mancha) dans une production de La Monnaie/De Munt et du Koninklijk Vlaamse Schouwburg ... .

Bénéficiant d’un talent comique naturel, Geoffrey affectionne particulièrement le répertoire de Jacques Offenbach. C’est ainsi qu’il a interprété le rôle de Griolet (La Fille du Tambour Major), Chrysodule Babylas (Mr. Choufleuri…), Roland (Les Bavards), Pluton puis Orphée (Orphée aux Enfers) et du Prince Paul (La Grande Duchesse de Gérolstein) avec Opéra Nomade et le Centre Lyrique Clermont Auvergne. Geoffrey chante également en collaboration avec le Volksopera (Stijn Saveniers) dans Cox & Box (Box), The Zoo (Aesculapius Carboy) d'Arthur Sullivan ainsi que Le Docteur Miracle (Le Capitaine Sylvio), Le Myosotis (Shnitzberg) et Le Baiser à la Porte (Robin) de Charles Lecocq.

Geoffrey se produit dans Elias de Mendelssohn, le Requiem de Mozart, diverses messes de Mozart, Haydn, Schubert et Franck, l'Oratorio de Noël de Saint Saëns, la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Stabat Mater de Scarlatti et de Pärt, Drei Phantasien de Ligeti, Serenade op.31 de Britten, Le Roi David de Honegger, Misa Criolla de Ramirez, Carmina Burana de Orff ainsi que dans plusieurs grandes oeuvres de concert de Haendel et de J.S. Bach: cantates, Magnificat, Johannes Passion et Matthäus Passion dans les rôles de l’Evangéliste et du soliste ténor.

Studeert altviool aan het Koninklijk Conservatorium van Liège en zang aan het Conservatorium van Luxemburg.

Solistisch te horen in: messe van C. Franck; Missa Brevis van W.A. Mozart met de Duitse orkesten van Cologne en Longenlonshein.

2013 : debuteert met de rol van Lorenzo in 'Fra Diovolo' van D. Auber in het operahuis van Avignon.

Rol van L’Arithmétique en la Grenouille in “l’Enfant et les sortilèges” van M. Ravel.

Sinds 2018: MMacademy (De Munt/La Monnaie) en ook freelance tenor aan De Munt. 2019: Cover van Belmonte uit 'Die Entführung aus dem Serail' van W.A. Mozart voor het zomerfestival Midsummer Mozartiades te Brussel.

Alto-solo de l'Orchestre Royal Philharmonique de Flandre, lauréat du Concours International d'alto Lionel Tertis (UK), il a également remporté le Grand Prix du concours international des jeunes interprètes (section de musique de chambre) à Madère (Portugal) avant de remporter le 1er Prix du Concours international Schlern (Italie).

Diplômé des conservatoires d'Anvers et de Maastricht où il a étudié avec Leo De Neve et Michael Kugel, il se spécialise avec Ervin Schiffer, Bruno Giuranna, Nobuko Imai, Hartmut Rohde et Yuri Bashmet. Il a joué en soliste avec le Royal Flemish Philharmonic et l'Orchestre philharmonique de Baden-Baden. Son «Duo Agineko» a été finaliste au Concours International Johannes Brahms à Pörtschach (Autriche), puis Prix Absolute 1er et le Prix Spécial «Chamber Music» au Concours International de Jeune Musicien à Barletta (Italie).

Mesurant près de deux mètres, Gergely ne se limite pas au manche du violon. Après avoir obtenu son Master instrumental au Köninklijk Conservatorium Brussel, il se forme à l'alto et obtient son Master de musique de chambre ainsi que son Master pédagogique.

Féru de musique de chambre, il s'engage tout entier dans cette discipline. Il est premier alto au Namur Chamber Orchestra, altiste du Concert Olympique, et est à l'initiative du quatuor CoryFeye qui sera en résidence à la prestigieuse Chapelle Musicale Reine Elisabeth.

Il bénéficie des précieux conseils du Quatuor Artémis et affine encore son jeu auprès de grands chambristes lors de sa participation au programme de formation français ProQuartet. Le quatuor CoryFeye enregistre en 2015 l'intégrale des quatuors à cordes de Georg Von Albrecht sous le label Arte Sanitas. Gergely transmet son amour de la pratique d'ensemble avec passion.

Il enseigne la musique de chambre à l'Académie de Watermael-Boisfort et partage son enthousiasme avec les jeunes musiciens de l'Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles en tant que Konzertmeister.

La mezzo-soprano belge, Cécile Lastchenko, a d’abord étudié le chant lyrique au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Marcel Vanaud où elle a obtenu son Master spécialisé avec la plus Grande Distinction en 2012. Première de sa promotion, elle reçoit le prix Alice Tyckaert du Patrimoine du Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle a ensuite obtenu un deuxième Master of Music à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, dans la classe de la soprano Yvonne Kenny.

De 2014 à 2018, Cécile s’est perfectionnée à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique, sous la direction de José van Dam et de Sophie Koch. En 2020, Cécile obtient son agrégation (diplôme de l’enseignement) avec la plus grande distinction qu’elle a effectuée à L’institut de Musique et Pédagogique de Namur (IMEP) sous la tutelle de Laurence Frère.

Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle a remporté le 1er Grand prix du concours « Les nouveaux talents de l’art lyrique », le 1er prix Young Talent du concours international Bell’Arte, le 2ème prix du concours international Léopold Bellan à Paris et est lauréate du Concours international des Symphonies d’Automne de Mâcon 2018.

Cécile se produit régulièrement en tant que soliste sur les scènes de l’Opéra Royal de Wallonie, des BOZAR de Bruxelles, à Flagey (grande salle), au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles, mais aussi à Paris à la Fondation Louis Vuitton, à Lisbonne à la Fondation Gulbenkian et à Londres au Milton Court.

Comme rôle principaux à l’Opéra, Cécile a interprété Susanna dans les « Nozze di Figaro » de Mozart au Théâtre Royal de Bruxelles en 2016, le rôle de Inès dans « la Favorite » de Donizetti à l’Opéra Royal de Wallonie en 2017 ainsi que les rôles de l’écureil, du pâtre, la Chatte et la Bergère dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel au BOZAR de Bruxelles en 2018. En 2021, elle chantera les Nuits d’été de Berlioz accompagnée par l’ensemble Kheops.

Appréciée par la presse belge, Cécile a été citée comme « Révélation de la production par son tempérament de feu et par ses qualités vocales et musicales » (Rôle de Susanna, La Libre Belgique), «D’une sublime existence, Cécile possède une attitude féminine qui se poursuit jusque dans la voix, sonnant à la perfection » (Rôle de Inès, Olyrix) et « Rien n’est standard chez cette jeune femme : tout annonce une artiste puissante et attachante » (CREB 2018, La Libre Belgique)

Violoniste de formation, la musique de chambre tient une place essentielle dans le répertoire de Cécile. Cécile forme le duo« Entre Mère et Fille » avec la pianiste Dominique Cornil. Cette formule a de suite été accueillie avec intérêt par plusieurs festivals et organismes de concert. Leurs spectacles “Les incontournables de la Poésie française” et “Welcome to Cabaret” ont été produits au Festival des Midis Minimes (au Conservatoire Royal de Bruxelles), au « Zomer van Sint Pieter » à Leuven (30CC Schouwburg) en 2018, au Festival Musicorum (Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles) en 2019, aux « Classique du Marché » à la Maison Haute de Watermael-Boitsfort, aux « Salons de la Mélodie » en 2020 et bientôt au Château de Chimaux en 2021.

Pour le centenaire de la mort de Claude Debussy, Warner Music a publié son intégrale dont Cécile a enregistré deux extraits des ariettes oubliées dans la version soprano et orchestre due à André Caplet. Elle est accompagnée par le Music Chamber Orchestra sous la direction de Ayrton Desimpelaere.

Violoncelle-solo pendant 2 ans de l'Orchestre Symphonique de Guayaquil (Equateur) avec lequel elle a voyagé à travers l'Amérique du Sud, Catherine Lebrun a été lauréat du Concours Pro Civitate National (aujourd'hui Belfius Classics) et de la Fondation Belge de la Vocation. En tant que musicienne de chambre, elle a joué pendant 6 ans de manière intensive à la Chapelle Musicale Reine-Elisabeth. Membre fondateur de l'Ensemble Mendelssohn, elle est également membre de plusieurs groupes de musique de chambre tels que le Trio Vidas, Sturm und Klang, Franchomme Duo, Limoncello Quartet et se produit également avec le pianiste Michel Laurent.

Diplômé avec distinction du Conservatoire Royal de Bruxelles, elle a également reçu un diplôme Virtuoso de violoncelle au Conservatoire Royal de Gand. Depuis l'année dernière, elle explore le monde de la musique baroque. Catherine Lebrun est une pédagogue actif, et a enseigné le violoncelle et la musique de chambre à l'Institut Supérieur de musique de Namur - IMEP (B), ainsi que la pédagogie du violoncelle au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Als klassiek slagwerker kreeg Koen zijn opleiding van Gert Francois en Bart Quartier aan het Koninklijk Conservatorium te Brussel, daarna van Jan Pustjens en Gustavo Gimeno in Amsterdam en van de wereldvermaarde marimbaspeler Keiko Abe in Tokio.

Orkestervaring deed Koen op als lid van zowat alle belgische jeugdorkesten en het Jeugd en Muziek Wereld Orkest.

Samen met zijn Marimba One soleerde hij met het Brussels Chamber Orchestra, de Percussion Group Brussels en het percussietrio Triatu. Hij deelde het podium met Steven Schick tijdens het Percussion Festival Brussels.

Koen specialiseerde zich in de historische uitvoering en als barokpaukenist speelt hij met La Petite Bande, Il Fondamento, Anima Eterna, Kammer Sinfonie Bremen, Concerto d'Amsterdam, het Arnold Schoenberg koor en Concerto Palatina.

Hij concerteert als freelance muzikant met het Concert Gebouworkest Amsterdam, de Philharmonia Orchestra London, het Mahler Chamber Orchestra geleid door dirigenten als Valerie Gergiev, Essa-Pekka Salonen en Claudio Abbado.

Koen is sinds augustus 2010 percussionist bij het Rotterdams Philharmonisch Orkest. Ondertussen groeit zijn collectie oude en zeer oude timpani en snaardrums aan en is hij fier lid te zijn van Marimba One.

Daniel Rubenstein s'est produit en tant que musicien de chambre, en récital ou comme soliste à travers l'Europe, le Brésil, la Turquie, la Tunisie, Israël, la Corée du Sud et le Japon. 1er prix de plusieurs concours de musique nationaux, Daniel Rubenstein donna son premier concert en soliste à l'âge de 15 ans avec l'Orchestre National de Belgique sous la direction de Mendi Rodan. Il s'est produit dans un répertoire de près de 200 oeuvres de musique de chambre notamment avec des artistes internationaux dans d'importantes séries de concerts et festivals internationaux.

Il a créé plus de 40 œuvres de compositeurs de renom, dont plusieurs lui sont dédiées. Sa discographie d'une douzaine de CD reçut d'excellentes critiques de la presse internationale (Gramophone, Crescendo, Klassik Heute, Fanfare).

Diplômé avec distinction du Conservatoire Royal de Bruxelles (BE) et l'Université de l'Indiana (USA) en 3 instruments (violon, alto et piano), Daniel Rubenstein est professeur de violon et d'alto au Conservatoire Royal de Mons (BE) où il est devenu également en 2020 professeur de musique de chambre. Il est également professeur-associé au musique de chambre au Conservatoire royal de Bruxelles, et directeur artistique du Festival Mozart (Belgique-Japon).

Fille d’un mélomane invétéré, Marta Costa Soares s’intéresse très tôt à la musique classique et commence par suivre des cours de piano. Elle change d’instrument à l’âge de 16 ans dû à son amour pour le symphonique et choisit la contrebasse. Elle intègre également le Chœur de Jeunes de la Monnaie pendant trois ans. Elle entre au Conservatoire royal de Mons auprès de Philippe Cormann et cherche à perfectionner son jeu en participant à plusieurs master-classes en Belgique et à l’étranger.

Elle obtient son master en contrebasse avec distinction en 2014. Son intérêt pour l'enseignement la pousse à poursuivre des études de formation musicale dont elle obtient le master l'année d'après. Elle devient professeur des deux matières dans plusieurs académies de musique. Elle participe à de nombreux concerts et enregistrements que ce soit en formation d’orchestre (Sturm und Klang et Musiques Nouvelles) comme en musique de chambre (Ensemble Mendelssohn). Une passion plus récente pour le jazz l’amène à approfondir son jeu dans ce style et à reprendre le conservatoire supérieur, cette fois-ci en jazz auprès de Sam Gerstmans.

À l'âge de 6 ans, Sheva Tehoval (née en 1991 à Bruxelles) entre au Chœur d'enfants du Théâtre Royal de la Monnaie, à Bruxelles, avec lequel elle participe à de nombreux concerts et productions d'opéras. À 14 ans elle commence sa formation en tant que soprano dans la classe de Eunice Arias, à l'Académie de Watermael-Boitsfort, à Bruxelles.

Après avoir terminé ses études secondaires, elle déménage à Cologne, en Allemagne, pour suivre des cours à la « Hochschule für Musik und Tanz» dans la classe de Christoph Prégardien. En 2015, elle obtient son diplôme de Bachelor avec grande distinction. En septembre 2015, elle entre à la prestigieuse « Royal Academy of Music » à Londres, dans la classe de Mary Nelson, où elle obtient un an plus tard son diplôme de Master avec grande distinction.

Au cours de ses études, elle perfectionne sa formation musicale auprès de différents professeurs, tels Klesie Kelly-Moog, Marcus Creed, Jürgen Glauss, Nadine Denize, Richard Stokes, Malcolm Martineau, Robert Holl, Graham Johnson,...

En 2009, elle remporte le deuxième prix du concours "Dexia Classics" à Bruxelles. En 2014, elle remporte le 1er prix, ainsi que le prix du public du concours national de chant« Prix Jacques Dôme » à Verviers et le deuxième prix du « Karlsruher Wettbewerb für die Interpretation zeitgenössischer Musik » à Karlsruhe, en Allemagne. En mai de la même année, elle est lauréate du « Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique. En 2016, elle est lauréate du "Deutsche Musikwettbewerb" à Bonn, et obtient au concours international de chant de Marmande le 1er prix dans la catégorie "Opéra", le 1er prix dans la catégorie "mélodie française", le prix "Jeune Espoir" ainsi que le prix du public. En 2017, elle obtient le 1er prix au concours « SWR Junge Opernstarrs 2017 » en Allemagne.

Durant la saison 2017-2018, elle chante notamment Clara dans Egmont de Beethoven à la Seine Musicale et au Theater an der Wien, ainsi que Lidotschka dans Moscou Paradis de Chostakovitch au Théâtre de l’Athénée, le rôle de la Princesse Elsbeth dans Fantasio à l’Opéra de Rouen en janvier 2018, rôle qu’elle reprend pour l’Opéra national de Montpellier.

Spécialisée dans la musique du 20ème siècle, la mezzo-soprano belge Laura-Elisabeth Verlinden termine son Master au conservatoire de Maastricht dans la classe de Susanne Schimmack. Elle peaufine sa formation au sein d’institutions internationales telles que Opera Nuova à Edmonton (Canada) et Tibor Varga à Sion (Suisse).

Laura-Elisabeth apparaît déjà beaucoup en concerts et lors de productions d’Opéra. Papagena (La Flûte enchantée de Mozart, La Chapelle Musicale), Mathilde Pictordu (Cendrillon de Viardot, Brussels Operette Theater) et Parthénis (La belle Hélène d’Offenbach, Brussels Operette Theater) sont des rôles qu’elle a interprétés au sein de productions en Belgique.

La jeune mezzo-soprano fît aussi des apparitions dans les chœurs d’Opéras, notamment dans La Bohème de Puccini et dans Cendrillon de Massenet, et a chanté sur différentes scènes tels que La Monnaie, Le théâtre du Parc, La Chapelle Musicale, Schouwburg van Leuven et bien d’autres.

Cette année, elle fut la musicienne invitée du Festival Roi Baudoin à Motril (Espagne).

Laura-Elisabeth est également professeur de chant, de piano et de solfège. Elle est aussi coache vocale dans le chœur de jeunes filles Mélopée.

Altistes
  • Daniel Rubenstein
  • Denis Dercourt
  • Diederik Suys
  • Frans Vos
  • Gergely Kota
  • Hélène Koerver
  • Marc Sabbah
  • Marc Tooten
  • Sander Geerts
  • Tine Janssens
  • Tony Nys
Bassonistes
  • Bart Snauwaert
Accordéonistes
  • Christophe Delporte
Chanteurs
  • Anne Cambier
  • Charlotte Wajnberg
  • Ruth Park
  • Sheva Tehoval
  • Yves Senn
  • Laura DORIS Brasseur
Batterie
  • Teun Verbruggen
Basse électrique
  • Félix Zurstrassen
Clarinettistes
  • Geert Baeckelandt
  • Mathieu Roskam
Clavecinistes
  • Marie-Anne Dachy
Cornistes
  • Anthony Devriendt
Contrebassistes
  • Bruno Suys
Flûtistes
  • Aldo Baerten
  • Nozomi Kanda
  • Toshiyuki Shibata
Harpistes
  • Sophie Hallynck
Hautboïstes
  • Luk Callens
Pianistes
  • Aaron Wajnberg
  • Frédéric Rouel
  • Guillaume Vincent
  • Jonathan Fournel
  • Maiko Inoué
  • Michaël Mannes
  • Pierre de Surgères
  • Stéphane De May
Violoncellistes
  • Christine Lee
  • Jean Lou Loger
  • Johannes Burghoff
  • Jérémy Garbarg
  • Karel Steylaerts
  • Luc Tooten
  • Steven Caeyers
Violonistes
  • Adam Krzeszowiec
  • Alexandre Feye
  • Alexandre Pascal
  • Alissa Margulis
  • Anouk Lapaire
  • Camille Babut du Marès
  • Elisabeth Wybou
  • Eric Robberecht
  • Francis Reusens
  • Frédéric d'Ursel
  • Hildegarde Fesneau
  • Isabelle Chardon
  • Julien Eberhardt
  • Olivier Piguet
  • Orsalya Horvath
  • Pieter Jansen
  • Shirly Laub
  • Sophie Demoulin
  • Tatiana Samouïl
  • Veerle Houbraken
  • Vladyslava Luchenko

Tarif

Billet: € 20, prévente € 15
(billet 1 concert et une boisson offerte à la réception)

Ticket groupe de 4 personnes pour un seul concert € 50.00

Gratuit pour les enfants de -12 ans

Gratuit pour les élèves de l'école de musique de Jodoigne

Information

Le Chemin des Artistes

mail: reservation@fimj.be

tél: +32 488 351 642

IBAN: BE95 0688 9347 0158




à la Chapelle Notre-Dame du Marché

Grand'Place,  1370 Jodoigne

Cliquez le bouton 'FIMJ' sur la carte pour calculer votre itinéraire.